Vous souhaitez ouvrir prochainement un café ou bien un café? Si vous avez oublié d’inclure dans votre business plan les frais d’assurance, il s’agit d’une grave erreur. En effet, tout dirigeant de restaurant se doit de souscrire à plusieurs assurances qui couvriront un certain nombre de risques, que ce soit en cuisine, ou bien au niveau de la clientèle. Voici l’essentiel que tout restaurateur se devrait de connaitre pour cuisiner l’esprit tranquille.

L’importance de l’assurance responsabilité civile

Souvent les incidents ne surviennent pas en cuisine, mais bien au niveau du service à la clientèle, car en cas de problème dans votre établissement, c’est souvent vous qui serez responsable. L’assurance responsabilité civile pour les restaurateurs permet de couvrir l’établissement sur les atteintes corporelles, matérielles et immatérielles faites à un client, que ce soit en raison d’une erreur, d’un simple oubli ou bien d’une mauvaise gestion du dirigeant. Par exemple, si un de vos clients fait une chute et se casse un membre en raison d’un tapis trop glissant, c’est vous qui serez légalement responsable et qui devrez indemniser la personne. Si vous avez une assurance, c’est alors elle qui s’en chargera. Ce genre d’assurance est particulièrement important car elle couvre aussi généralement les problèmes liés aux intoxications alimentaires. Même si vous prenez toutes vos précautions pour fournir des aliments frais, on n’est jamais à l’abri d’un oubli ou d’une confusion dans la gestion des stocks alimentaires. Selon la gravité de l’intoxication, les frais d’indemnisation pourront rapidement s’envoler. De plus, une interdiction d’ouvrir le restaurant peut être appliquée par les services sanitaires afin de vérifier la propreté de votre établissement. Pendant ce temps, les charges fixes continuent à courir, mais plus aucune recette ne rentre! Si vous n’avez pas d’assurance pour restaurateur pour vous protéger dans ces moments difficiles, c’est souvent une situation qui pousse à mettre la clé sous la porte! Ces assurances sont aussi importantes pour protéger les biens de vos clients. Par exemple si votre restaurateur possède un parking, vous êtes en parti responsable des dommages qui pourraient être causés au véhicule de votre client (y compris vol, vêtement, sac…).

cuisine et assurance

Des éléments de sécurité à respecter

Cependant, une bonne assurance ne doit pas vous empêcher de redoubler de prudence dans l’organisation de votre travail, notamment au niveau des cuisines. En effet, les assurances exigeront de vous d’installer des dispositifs de sécurité efficaces et entretenus régulièrement avant de donner l’aval pour leur protection. Cela concerne en grande partie les appareils de cuisson et autres équipements qu’on retrouve toujours dans les restaurants de taille moyenne.  Des systèmes d’extinction et de ventilation, avec une homologation professionnelle et un entretien régulier. Certaines assurances exigent que ne soient jamais utilisés des équipements de cuisson portatifs. Il faut disposer dans la cuisine d’un extincteur portatif (généralement on souhaite la classe K pour les bonnes assurances). Il faut aussi s’assurer que les réserves d’espèces soient placées dans un coffre-fort avec une homologation professionnelle là aussi.  Les indicateurs de sécurité, comme les alarmes et les lumières de sortie doivent être régulièrement contrôlés afin de garantir une bonne organisation en cas d’accident. Ces mesures peuvent paraitres strictes mais les équipements de restaurants représentent parfois un investissement de plusieurs dizaines de milliers de dollar, c’est pourquoi il est important de ne pas négliger les assurances pour restaurateurs (responsabilité civile et assurance tous risques). En cas d’incident, vous serez certain que tant de travail et d’efforts ne partiront pas en fumée. C’est malheureusement ce qui arrive tous les jours avec des restaurants dirigés par des entrepreneurs mal informés ou négligents.